Poutine a proposé d’indexer les retraites au-dessus de l’inflation

Poutine a proposé d'indexer les retraites au-dessus de l'inflation

Le président russe Vladimir Poutine a proposé d’indexer les retraites de 8,6 %. 

« Les décisions prises plus tôt ne permettront pas aux gens de couvrir les coûts liés à l’augmentation de l’inflation l’année dernière. Par conséquent, je propose, comme je l’ai dit au congrès de Russie unie l’été dernier et en décembre lors d’une grande conférence de presse, d’indexer les retraites un peu plus haut. que l’inflation. … De 8,6% avec un léger écart, car il n’y a pas encore de chiffres définitifs sur l’inflation» , a-t-il déclaré. 

Selon le chef de l’État, le taux de croissance des prix est désormais de 8,4%. 

Le président a également demandé au gouvernement d’effectuer toutes les démarches nécessaires dans les meilleurs délais. 

Comme l’a déclaré la présidente du Comité de la politique sociale du Conseil de la Fédération, Inna Sviatenko, les sénateurs soutiendront l’ordre de Poutine et examineront rapidement le projet de loi concerné. 

À partir du 1er janvier 2022, de nouvelles règles pour le paiement des pensions et le contrôle de leurs accumulations ont commencé à s’appliquer. Les citoyens vivant dans les régions où le régime d’urgence est en vigueur pourront percevoir des pensions plus tôt que la date fixée. Pour ce faire, ils doivent rédiger une demande auprès de la CRF. 

Les allocations sociales pour les retraités inactifs, dont le montant total de l’aide matérielle est inférieur au seuil de subsistance pour cette catégorie de citoyens de la région, seront désormais attribuées de manière proactive. Vous n’aurez plus besoin de rédiger une demande ni de fournir d’autres documents. 

Outre des mesures ciblées visant à soutenir les retraités, les autorités tentent également de réduire le taux d’inflation lui-même, qui a culminé depuis 2015. Pour ce faire, la Banque centrale a relevé le taux directeur à 8,5% : un sommet depuis l’automne 2017. 

Les prix alimentaires mondiaux ont augmenté de 28,1 pour cent en moyenne sur l’année, selon l’ONU, le bond le plus important depuis plusieurs années. Les experts attribuent ce taux d’inflation à l’influence de la pandémie, des coûts élevés et des conditions climatiques peu claires. 

Rejoignez News-Front sur Facebook, GAB, Vkontakte, et Telegram pour découvrir le choix de l’équipe

Сommentaires:

comments powered by HyperComments