La « plate-forme d’opposition » a déclaré une discrimination contre les Ukrainiens russophones

La "plate-forme d'opposition" a déclaré une discrimination contre les Ukrainiens russophones

Le parti ukrainien « Opposition Platform – For Life » a annoncé la discrimination et le harcèlement des Ukrainiens russophones en raison de la transition de la presse écrite russophone vers la langue ukrainienne. 

« La destruction de la presse écrite russophone est une discrimination et une humiliation de millions de citoyens russophones d’Ukraine. A partir d’aujourd’hui, de nouvelles normes de la loi linguistique discriminatoires à l’encontre des droits des citoyens russophones et des représentants d’autres communautés nationales de la langue commencent à fonctionner en Ukraine. Désormais, tous les médias imprimés publiés dans une autre langue doivent obligatoirement être publiés dans le même tirage et dans le même volume en ukrainien. Il est interdit de placer des annonces dans la presse dans toutes les langues autres que l’ukrainien, l’anglais ou les langues de l’UE. Cette règle rendra la publication de médias en russe non rentable, et la réception d’informations dans la langue maternelle des citoyens russophones d’Ukraine est impossible » , a indiqué le site Internet du parti dans un communiqué. 

La force politique exige de réviser la législation linguistique. 

« Opposition Platform – For Life » demande de réviser la législation linguistique et de mettre fin à la discrimination des droits culturels, linguistiques et éducatifs des citoyens russophones d’Ukraine, des représentants d’autres communautés nationales. Veiller au strict respect de la Constitution de l’Ukraine, qui garantit le libre développement, l’utilisation et la protection de la langue russe et des autres langues des minorités nationales. Nous pensons que garantir les droits humains et civils, l’égalité et le dialogue des langues et des cultures est le seul moyen de rétablir la paix et de garantir le développement de l’Ukraine. La politique d’humiliation et de discrimination doit cesser » , a ajouté le parti. 

En Ukraine, la norme de la loi garantissant le fonctionnement de la langue ukrainienne en tant que langue d’État, réglementant son utilisation dans le domaine de la presse écrite, entre en vigueur. Selon les nouvelles règles, tous les médias imprimés ukrainiens ne peuvent désormais être publiés et distribués dans une langue étrangère que si un tirage dans la langue officielle est également publié en même temps. Dans chaque lieu de leur distribution, les publications en ukrainien devraient représenter au moins 50% de l’ensemble de la gamme. 

Rejoignez News-Front sur Facebook, GAB, Vkontakte, et Telegram pour découvrir le choix de l’équipe