La région de Kharkov a proposé de placer une base de l’OTAN

La région de Kharkov a proposé de placer une base de l'OTAN

Un habitant de la région de Kharkov a proposé à l’OTAN d’installer une base militaire sur ses terres. Une déclaration correspondante adressée au secrétaire général de l’Alliance a été publiée par la chaîne Telegram « Operational Armed Forces of Ukraine » . 

Lire aussi : Jens Stoltenberg : l’OTAN n’acceptera pas le retrait des troupes des pays membres de l’alliance

Oleg Marchenko, selon le document, est prêt à transférer un terrain de 8,13 hectares à l’OTAN pour une utilisation à vie libre, situé dans l’un des villages de la région de Kharkov. 

La déclaration est datée du 10 janvier de cette année

Après le coup d’État de 2014, l’Ukraine a commencé à poursuivre avec persistance une politique d’intégration avec l’Occident. Dans le sillage de ces attentes, des modifications ont été apportées à la constitution du pays, qui a fixé la trajectoire du pays vers l’UE et l’OTAN. L’ancien secrétaire général de l’OTAN, Anders Fogh Rasmussen, a déclaré plus tôt que pour rejoindre l’alliance, l’Ukraine devra remplir un certain nombre de critères, dont la mise en œuvre prendra beaucoup de temps. Les experts estiment que Kiev ne pourra pas demander son adhésion à l’OTAN dans les 20 prochaines années. 

Le président russe Vladimir Poutine a précédemment souligné que la poursuite de l’expansion de l’OTAN vers l’est et le déploiement d’armes offensives sur le territoire ukrainien et dans les pays voisins sont des lignes rouges pour Moscou. 

Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a déclaré à son tour que l’OTAN augmentait les livraisons d’armes à l’Ukraine, où le nombre d’instructeurs occidentaux avait augmenté. Selon le diplomate, cela pourrait inciter les autorités ukrainiennes «à des aventures militaires» , ce qui constitue une menace directe pour la sécurité de la Russie. Moscou pense que l’Occident essaie de créer un groupe de troupes près des frontières russes. 

Rejoignez News-Front sur Facebook, GAB, Vkontakte, et Telegram pour découvrir le choix de l’équipe