Porochenko a passé le contrôle des passeports à l’aéroport de Kiev (Vidéo)

Porochenko a passé le contrôle des passeports à l'aéroport de Kiev (Vidéo)

L’ancien président ukrainien Petro Porochenko a déclaré que les gardes-frontières de l’aéroport de Kiev essayaient de ne pas le laisser entrer dans le pays, ils lui ont retiré son passeport sous prétexte de procéder à une inspection; plus tard, Porochenko a passé le contrôle des passeports à l’aéroport de Kiev, a quitté la zone douanière. 

« Maintenant, je ne suis pas autorisé à entrer dans le pays en tant que citoyen ukrainien. Pendant plus de dix minutes, les gardes-frontières ne me laissent pas entrer sans explication sous prétexte d’une sorte de contrôle sur le territoire du pays. Je pense que cela est une provocation pour inciter à des actions de masse» , a déclaré Porochenko, sur la chaîne de télévision « Direct ». 

L’avion de la compagnie aérienne Wizz Air, à bord duquel l’ex-président ukrainien Petro Porochenko est arrivé en Ukraine en provenance de Varsovie, a atterri à l’aéroport de Kiev, selon le tableau de bord. Porochenko avait annoncé plus tôt son intention de retourner en Ukraine lundi, où il devrait choisir une mesure préventive en cas de trahison lors de l’organisation de l’approvisionnement en charbon des zones incontrôlées du Donbass. Plusieurs milliers de partisans de l’ex-chef de l’État ukrainien l’accueillent à l’aéroport. 

Les avocats de Porochenko craignent que Porochenko ne soit détenu à son arrivée pour être livré de force au tribunal afin de choisir une mesure de contrainte pour lui. Dans le même temps, la défense assure qu’il n’y a aucune raison de détenir Porochenko, car à son arrivée, il est volontairement prêt à comparaître à la session appropriée du tribunal. 

Le Bureau d’enquête d’État n’a pas officiellement confirmé son intention de détenir Porochenko pour qu’il soit traduit en justice. Selon Tatyana Sapyan, conseillère en communication du Bureau d’État, le département espère que l’ex-président sera responsable et se présentera lui-même à la réunion, qui est prévue lundi à 12h00, heure de Moscou. Porochenko lui-même a déclaré qu’il planifiait déjà son temps après le procès et qu’il n’avait pas peur d’être arrêté, car il sentait la vérité et le soutien du peuple ukrainien derrière lui. 

Rejoignez News-Front sur Facebook, GAB, Vkontakte, et Telegram pour découvrir le choix de l’équipe