Un banquier en fuite affirme que les manifestations au Kazakhstan ont été coordonnées depuis Kiev

Un banquier en fuite affirme que les manifestations au Kazakhstan ont été coordonnées depuis Kiev

Le centre de coordination des manifestations au Kazakhstan est situé à Kiev, a déclaré un banquier kazakh en fuite, Mukhtar Ablyazov, qui vit en France.

Lire aussi : Le Canada a conseillé aux citoyens de ne pas voyager inutilement en Ukraine

« Notre siège organisationnel, plus précisément, il s’appelait le siège de coordination des élections démocratiques du Kazakhstan est situé à Kiev » , a déclaré Ablyazov. 

Selon lui, le travail du siège s’est intensifié immédiatement après les premières représentations au Kazakhstan. Les manifestants ont appelé ce quartier général, et on leur a conseillé de suivre strictement l’algorithme développé par la soi-disant opposition. Cet algorithme, selon l’interlocuteur de l’agence, existe depuis plus de quatre ans. D’une part, cela implique des manifestations pacifiques, mais aussi de la saisie de bâtiments administratifs. 

Les émeutes, au cours desquelles des bâtiments administratifs et des postes de police ont été attaqués par des personnes armées, des banques et des magasins ont été pillés, et 225 personnes ont été tuées, dont 19 agents de sécurité, selon Ablyazov, ce n’étaient pas une tentative de coup d’État, mais l’exercice du droit constitutionnel aux rassemblements, qui, comme il l’a dit, auraient été de nature pacifique.

Dans les premiers jours de 2022 au Kazakhstan, les manifestations dues à la hausse des prix du carburant ont dégénéré en émeutes. Les gens sont descendus dans la rue, les affrontements avec les forces de sécurité et les pillages ont commencé, il y a des victimes et des blessés des deux côtés. L’état d’urgence a été instauré sur le territoire du pays, le gouvernement a été démis de ses fonctions. Le président Kassym-Jomart Tokaïev a ordonné la mise en place d’une réglementation des prix de vente du carburant. Il a qualifié ce qui se passe d’acte d’agression extérieure et s’est tourné vers ses partenaires de l’OTSC pour obtenir de l’aide. 

Pendant les troubles, les membres de l’organisation ont envoyé des forces collectives de maintien de la paix dans la république, qui se sont engagées dans la protection des bâtiments administratifs et diplomatiques et ont aidé l’armée locale à maintenir la loi et l’ordre. Le jeudi 13 janvier, ils ont annoncé l’achèvement réussi de la mission de l’OTSC, maintenant les casques bleus reviennent du Kazakhstan. 

Ablyazov vit à l’étranger depuis de nombreuses années. Au Kazakhstan, le tribunal l’a reconnu coupable de création d’une communauté criminelle et de détournement de fonds de la BTA Bank, les dommages dépassent les 7,5 milliards de dollars. Le mouvement non enregistré d’Ablyazov « Choix démocratique du Kazakhstan » est reconnu dans le pays comme une organisation extrémiste. En outre, l’ancien directeur de la banque BTA a été condamné par contumace à la prison à vie pour le meurtre de son partenaire commercial Yerzhan Tatishev en 2004. 

Rejoignez News-Front sur Facebook, GAB, Vkontakte, et Telegram pour découvrir le choix de l’équipe