Médias : les États-Unis ont proposé de nouvelles sanctions contre la Russie

Médias : les États-Unis ont proposé de nouvelles sanctions contre la Russie

Les États-Unis ont menacé la Russie de nouvelles sanctions dans l’escalade du conflit en Ukraine, nous parlons de restrictions à l’exportation de matières premières et d’armes, et de la réduction des contacts diplomatiques. Cela a été rapporté par le tabloïd allemand BILD. 

Selon la publication, le plan de restrictions a été élaboré par le chef de la CIA, William Burns, et présenté à Berlin. Le secrétaire d’État Anthony Blinken aurait divulgué le document à des responsables occidentaux. 

Il fait référence au « blocage des routes commerciales russes dans le monde« , au blocage de l’approvisionnement en matières premières, au « blocage des routes d’approvisionnement« , ainsi qu’à « une forte réduction du personnel des ambassades russes dans les pays occidentaux ». Les dommages attendus, selon les journalistes, s’élèvent à 50 milliards de dollars pour la Russie. 

Le Sénat américain réfléchit également à l’initiative du démocrate Robert Menendez. Le projet, en cas de détérioration de la situation en Ukraine, implique des sanctions contre Nord Stream 2, des entreprises de l’industrie extractive, au moins trois institutions financières, la dette publique, le président Vladimir Poutine et d’autres représentants des dirigeants. Un document similaire a été soumis à la Chambre des représentants par le démocrate Gregory Meeks, président du Comité international.

La Russie a rejeté à plusieurs reprises les accusations d’ « actions agressives » de l’Occident et de l’Ukraine, affirmant qu’elle ne menaçait personne et n’avait pas l’intention d’attaquer qui que ce soit. Le Kremlin est convaincu que de telles déclarations sont utilisées comme prétexte pour placer autant d’équipements militaires de l’OTAN que possible près des frontières russes. La veille, les membres de l’alliance ont confirmé leur intention de renforcer leur présence à l’est de l’Europe, malgré le fait que Moscou insiste pour y renoncer dans le projet de garanties de sécurité. 

Rejoignez News-Front sur Facebook, GAB, Vkontakte, et Telegram pour découvrir le choix de l’équipe