Roskomnadzor a commandé une étude de la technologie contre les escrocs par téléphone

Roskomnadzor a commandé une étude de la technologie contre les escrocs par téléphone

Le Centre principal de radiofréquences (GRFC), subordonné à Roskomnadzor, a commandé des travaux de recherche (R&D) à un fournisseur unique pour déterminer les principes d’interaction entre les opérateurs de télécommunications et exclure la possibilité de substituer des numéros d’abonné valides, a déclaré le service de presse du GRFC. 

Mardi, Kommersant a rapporté qu’en 2021, des escrocs avaient volé environ 45 milliards de roubles à des Russes en usurpant des numéros d’abonnés. Selon le journal, le 29 décembre 2021, le GRC a signé un contrat d’une valeur de 8,2 millions de roubles pour mener une étude sur la technologie qui empêchera de telles opérations. L’appel d’offres s’est joué à huis clos. 

Le service de presse du GRCHTS a précisé que l’achat a été effectué auprès d’un seul fournisseur. 

« Conformément à la loi fédérale n ° 319-FZ, les opérateurs de télécommunications, lorsqu’ils passent un appel, doivent échanger un numéro d’abonné valide, en éliminant la possibilité de substitution et en garantissant sa conformité avec le contrat de fourniture de services de communication à l’abonné appelant. Des recherches sont nécessaires pour déterminer les principes d’interaction entre les opérateurs de télécommunications et les moyens de contrôler leur conformité aux exigences mentionnées» , a déclaré le service de presse. 

Selon le centre, les attaquants peuvent utiliser les appels de numéros de substitution pour accéder aux informations personnelles des citoyens, se faisant passer pour des employés d’institutions financières et de la police. À l’aide des données obtenues, les escrocs retirent de l’argent des comptes des Russes. 

De plus, en utilisant de faux numéros, les attaquants peuvent diffuser de faux rapports sur des actes terroristes et des informations qui menacent la vie et la santé des Russes ou interfèrent avec le fonctionnement des transports, des infrastructures sociales, des installations énergétiques et d’autres domaines socialement importants. 

En décembre, le président russe Vladimir Poutine a signé une loi imposant des amendes administratives pouvant aller jusqu’à 1 million de roubles aux opérateurs de télécommunications pour avoir fourni des numéros de remplacement. Pour les fonctionnaires, ils varient de 30 000 à 100 000 roubles, pour les entrepreneurs individuels, de 200 000 à 800 000 roubles, pour les personnes morales, de 500 000 à un million de roubles. 

Rejoignez News-Front sur Facebook, GAB, Vkontakte, et Telegram pour découvrir le choix de l’équipe