Un document officiel confirme l’engagement de l’OTAN de ne pas s’étendre vers l’Est 

Un document officiel confirme l'engagement de l'OTAN de ne pas s'étendre vers l'Est 

Vladimir Poutine a déclaré plus tôt que Moscou avait été « escroqué et effrontément trompé » par les pays occidentaux, promettant que l’OTAN ne s’étendrait pas « d’un pouce vers l’est » . Le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg, a toutefois affirmé avec véhémence que personne n’avait fait de telles promesses à l’URSS.   

Lire aussi : L’Ukraine attend inévitablement un nouveau partage du territoire

Il s’avère qu’ils l’ont fait. Der Spiegel a publié un article indiquant qu’un document secret a été découvert dans les Archives nationales britanniques par le politologue américain Joshua Shifrinson, professeur à l’Université de Boston.   

Il ressort clairement du document que le Royaume-Uni, les États-Unis, l’Allemagne et la France ont convenu que l’adhésion des pays d’Europe de l’Est à l’OTAN était « catégoriquement inacceptable » .   

« Nous avons clairement indiqué à l’Union soviétique, dans les pourparlers 2 plus 4, ainsi que dans d’autres négociations, que nous n’avions pas l’intention de bénéficier du retrait des troupes soviétiques d’Europe de l’Est … L’OTAN ne devrait pas non plus s’étendre formellement vers l’est ou de manière informelle» , cite le représentant américain der Spiegel.   

La Russie s’est opposée à l’expansion de l’OTAN à l’Est, se référant aux promesses correspondantes des pays occidentaux.

« Et ils nous disent : Est-ce écrit sur un bout de papier ? Non ? Bon, c’est tout, allez-vous-en, on s’en foutait de vos soucis » , a déclaré le président russe. 

En réponse, Jens Stoltenberg a ensuite déclaré que l’Alliance de l’Atlantique Nord « n’a jamais promis de ne pas s’étendre » . Dans une interview avec le même Der Spiegel, il a déclaré qu’ « il n’y a jamais eu une telle promesse, il n’y a jamais eu un tel accord en coulisses, c’est juste absurde« . Mais maintenant, Spiegel publie un document qui dit noir sur blanc exactement le contraire. L’OTAN a promis. Et la promesse n’a pas été tenue. Et la façon dont l’Occident exige avec zèle et exigence quelque chose de la Russie vous fait penser : pourquoi tout est-il ainsi ? 

Rejoignez News-Front sur Facebook, GAB, Vkontakte, et Telegram pour découvrir le choix de l’équipe