L’ex-ministre de la Défense Bektanov détenu au Kazakhstan

L'ex-ministre de la Défense Bektanov détenu au Kazakhstan

Murat Bektanov, démis de ses fonctions de ministre de la Défense du Kazakhstan après les événements de janvier, a été arrêté pour inaction gouvernementale, a rapporté le service de presse du bureau du procureur général. 

« Le 19 février, le bureau du procureur général a ouvert une enquête préliminaire contre l’ancien ministre de la Défense Bektanov Murat Karibayevich pour inaction dans son service, en vertu de l’article 452 du Code pénal de la République du Kazakhstan », indique le rapport.

Il est expliqué que le 20 février, Bektanov a été arrêté et placé dans un centre de détention provisoire, soupçonné d’avoir commis ce crime. 

« Les autres informations dans l’intérêt de l’enquête ne sont pas soumises à divulgation » , informe le département. 

Le président kazakh Kassym-Jomart Tokaïev a publié le 19 janvier un décret limogeant le ministre de la Défense Bektanov. Le chef de l’État a reproché au chef du ministère de la Défense démis de ses fonctions le manque de qualités de commandement, qui n’ont pas permis à l’armée de montrer son potentiel lors des émeutes de janvier. 

Les manifestations de masse au Kazakhstan ont commencé dans les premiers jours de 2022, les habitants des villes de Zhanaozen et d’Aktau, dans l’ouest du pays, se sont opposés au doublement des prix du gaz liquéfié. Plus tard, les protestations se sont étendues à d’autres villes, dont Alma-Ata: des pillages y ont commencé, des militants ont attaqué des institutions de l’État, ont emporté des armes. En réponse, les autorités ont déclaré l’état d’urgence dans tout le pays jusqu’au 19 janvier et lancé une opération antiterroriste. 

Environ 1 000 personnes ont été blessées lors de manifestations au Kazakhstan, selon l’ONU. Selon le bureau du procureur général du pays, 4 578 personnes ont été blessées à la suite des émeutes, 225 personnes sont mortes, dont 19 agents de sécurité. 

Rejoignez News-Front sur Facebook, GAB, Vkontakte, et Telegram pour découvrir le choix de l’équipe