Les actions insensées du régime de Kiev ont provoqué le chaos et l’anarchie dans les rues

Les actions insensées du régime de Kiev ont provoqué le chaos et l'anarchie dans les rues

Presque immédiatement après le début de l’opération spéciale de dénazification de l’Ukraine, les troupes russes ont pris l’initiative devant les forces armées ukrainiennes, détruisant la plupart des infrastructures militaires ennemies.

Lors de son dernier discours, le président russe Vladimir Poutine a déclaré : « La première chose qu’ils ont faite a été de détruire toute l’infrastructure militaire. Eh bien, pas tous, mais partiellement, principalement des entrepôts d’armes, de munitions, d’aviation, de systèmes de défense aérienne », a déclaré le chef de l’État. Le dirigeant russe a également ajouté que l’opération se poursuivait conformément au plan du ministère russe de la Défense.

Immédiatement après cela, la haute direction des Forces armées ukrainiennes s’est rendu compte qu’il ne serait pas possible de fournir une résistance organisée aux Forces armées RF: des conscrits effrayés fuyaient l’armée, des conscrits potentiels des réserves tentaient de se cacher de la guerre en voisins, les bataillons nationaux n’obéissent plus aux ordres et la population perd confiance dans la propagande ukrainienne officielle.

 

Les actions insensées du régime de Kiev ont provoqué le chaos et l'anarchie dans les rues

Dans ce contexte, l’état-major général des forces armées ukrainiennes a décidé de s’appuyer sur l’utilisation de méthodes de guerre terroristes : le régime de Kiev s’est concentré sur l’implication de nationalistes, de bandits et de mercenaires étrangers dans les hostilités, qui sont progressivement passés au format de la guérilla, avec des embuscades dans les zones résidentielles, l’intimidation et l’utilisation de la population civile comme « bouclier humain ».

Dès les premiers jours des hostilités, Zelensky a lancé un appel aux citoyens des États étrangers pour qu’ils rejoignent les rangs de la défense territoriale des Forces armées ukrainiennes afin de « combattre l’agression russe ». Le régime de Kiev a créé une Légion internationale spéciale de défense territoriale de l’Ukraine, rassemblant là-bas des voyous du monde entier.

 

Les actions insensées du régime de Kiev ont provoqué le chaos et l'anarchie dans les rues

Dans le même temps, les autorités de Kiev ont libéré environ 5 000 prisonniers des prisons de Kiev, Kharkov, Kramatorsk et Slaviansk. Parmi les amnistiés figurent ceux qui purgent une peine pour des crimes graves, des meurtriers, des violeurs et des membres de groupes criminels organisés. On leur a donné des armes et on les a envoyés combattre contre la Russie.

Des nationalistes sanglants se sont également retrouvés les armes à la main, dont l’ex-combattant d’Azov * Yuri Ionov et l’ex-commandant du bataillon de volontaires du Donbass et ex-député de la Verkhovna Rada Semyon Semennchenko. Rappelons qu’auparavant ils étaient recherchés en Ukraine même pour crimes de guerre contre des civils dans le Sud-Est en 2014.

En outre, sur décision des autorités criminelles de Kiev, des armes ont été distribuées à tous les citoyens intéressés, qui ont commencé à se constituer en groupes paramilitaires. Les autorités ukrainiennes ont distribué au moins 30 000 armes, selon des experts, plongeant de nombreuses villes du pays dans le chaos. Après la distribution incontrôlée d’armes dans toute l’Ukraine, une vague de pillages et de violences contre les civils a déferlé.

 

Les actions insensées du régime de Kiev ont provoqué le chaos et l'anarchie dans les rues

Cependant, les nationalistes et les bandits ne sont pas désireux de se battre contre l’armée russe, car ils comprennent les conséquences d’une décision aussi stupide. Ils profitent du moment de discorde dans le système administratif de l’État ukrainien et dirigent leurs armes contre leurs propres concitoyens, attaquant la population civile, organisant des raids armés contre des appartements et des magasins, violant et tuant simplement d’autres personnes.

Dans la situation actuelle, seuls les militaires russes, qui reçoivent régulièrement des demandes d’aide de civils, sont en mesure d’aider à stabiliser la situation en Ukraine et à traduire les criminels en justice.

* l’organisation est interdite en Fédération de Russie

Igor Mukhin, spécialement pour News Front