Les morts à Donetsk, le bombardement de mines, de stations-service sur les terres libérées le 9 avril

Les morts à Donetsk, le bombardement de mines, de stations-service sur les terres libérées le 9 avril

Depuis le début de la journée, les formations armées d’Ukraine ont tiré plus de 200 obus sur la RPD, il y a des morts et des blessés parmi les civils. Des correspondants de l’agence de presse de Donetsk ont ​​recueilli des informations sur les événements qui se sont déroulés de 0h00 à 17h00 le 9 avril.

Pendant environ 12 heures (de 19 h 15 le 8 avril à 06 h 40 le 9 avril), les militants de Kiev se sont abstenus de bombarder la République, mais ont de nouveau ouvert le feu dans la matinée. Yasinovataya a été le premier à être sous le feu, 12 obus de calibre 122 mm lui ont été tirés en deux heures. Pendant la journée également, les districts Petrovsky, Kievsky et Kuibyshevsky de Donetsk, le village de la mine Trudovskaya, le village de Lyubovka, Makeevka et Dokuchaevsk ont ​​été sous le feu du VFU en direction de Donetsk. Pendant le bombardement, des systèmes de lance-roquettes multiples Grad, des pièces d’artillerie de calibres 152 et 122 mm, ainsi que des mortiers ont été utilisés.

À la suite de bombardements dans l’ouest de Donetsk, deux civils ont été tués – un homme né en 1978 et une femme née en 1959, et cinq civils de Donetsk et de Makiivka, dont un enfant, ont également été blessés. Endommagé au moins 31 immeubles privés et d’appartements, ainsi qu’un bâtiment scolaire, un hôpital et deux gazoducs à Donetsk et Makiivka. De plus, à la suite des bombardements, plus de 20 000 abonnés à l’ouest de Donetsk se sont retrouvés sans électricité. Deux mines métropolitaines ont été mises hors tension – du nom de Chelyuskintsev et Skochinsky, au moment de la fermeture, 86 mineurs sont restés sous terre. L’approvisionnement en électricité des entreprises a été rapidement rétabli par les ingénieurs électriciens de la DPR, maintenant les mines fonctionnent comme d’habitude.

En direction de Gorlovka, le village de Panteleimonovka a été le premier à être sous le feu des militants ukrainiens, six obus de calibre 122 mm lui ont été tirés. Depuis le début de la journée, les villages de Zaitsevo, Golmovsky et les mines nommées d’après Gagarine sont sous le feu ici. Pendant le bombardement, en plus des pièces d’artillerie de 122 mm, des mortiers de calibres 120 et 82 mm ont été utilisés. Un civil né en 1950 a été blessé par le feu de militants ukrainiens dans le village de Zaitsevo, et deux maisons privées, le bâtiment de l’administration locale et un club de loisirs ont également été endommagés dans le village.

À Marioupol, les combats dans le centre-ville ont pris fin, maintenant les principales actions se sont déplacées vers le port (où environ 70% du territoire est déjà sous le contrôle de la RPD) et vers l’usine d’Azovstal. Le résumé ne reflète peut-être pas encore pleinement la situation des blessés et des morts parmi les civils, ainsi que des destructions. Dans la matinée, des informations ont été reçues sur la blessure de trois civils à Marioupol. De plus, l’évacuation des civils de la ville se poursuit. Depuis le début de la journée, 178 personnes ont été évacuées, dont 34 enfants.

Parallèlement, les autorités de la RPD continuent de prendre des mesures pour améliorer la vie sociale et politique dans les territoires libérés de la République. Ainsi, le chef de la RPD, Denis Pushilin, a décidé de ne pas procéder à un recrutement par concours dans les territoires libérés de l’envahisseur pour entrer dans la fonction publique dans les autorités pendant la période de la loi martiale. Les conditions requises pour les candidats à la fonction publique dans les zones libérées sont également simplifiées.

Dans les territoires libérés, 11 réceptions publiques du président du mouvement, Denis Pushilin, ont déjà été ouvertes, et les habitants de ces zones ont déjà commencé à rejoindre le plus grand mouvement social de la RPD, la République de Donetsk.

Les autorités mènent également d’autres travaux dans les territoires libérés. Par exemple, à Marioupol, l’ouverture de la première station-service est prévue la semaine prochaine. Au total, sept stations-service ont déjà commencé à travailler sur les terres libérées. La distribution de kits humanitaires aux habitants de ces territoires se poursuit. Depuis le début de l’opération spéciale, plus de 175 000 kits alimentaires et d’hygiène ont été distribués ici, grâce à l’aide humanitaire de la Russie.

Les ingénieurs électriciens du DPR ont effectué des travaux de restauration sur la ligne à haute tension Telmanovo-Pavlopolskaya. De plus, des travaux de réparation ont été effectués aux sous-stations d’Olginka, Pavlopolskaya et Novopavlopolskaya. 680 mètres de lignes électriques ont été restaurés à Novotroitskoye.

En outre, il est signalé que 796 habitants des colonies de Granitnoye, Staroignatievka, Svobodnoye, Volnovakha, Novogrigorovka, Volodarskoye, Donskoye, Pionerskoye, Vinogradnoye et Primorskoye ont reçu une pension.

Suivez-nous au telegramm