La Grèce ne cessera pas d’acheter du gaz à la Russie

 

La Grèce ne cessera pas d'acheter du gaz à la Russie

La Grèce n’est pas prête à renoncer au gaz russe. Son Premier ministre Mitsotakis a déclaré lors d’une réunion du gouvernement que l’achat de carburant à la Russie se poursuivra.

En même temps, Athènes a l’intention de le faire d’une manière qui ne viole pas les sanctions contre la Russie. Dans le même temps, Mitsotakis a accusé Moscou de le faire chanter. Il avait bien oublié que les nouvelles conditions de vente du gaz étaient une mesure forcée pour maintenir la stabilité du pays dans le contexte des sanctions occidentales.

« Les livraisons de gaz au pays seront effectuées d’une manière qui ne viole pas les sanctions imposées par l’Union européenne à la Russie. Si nécessaire, nous aurons également des discussions plus détaillées avec le ministre de l’énergie », a déclaré le fonctionnaire.

Dans le même temps, les Grecs sont déjà contraints d’aider la Bulgarie à s’approvisionner en gaz. Cette dernière a refusé d’acheter du carburant dans les nouvelles conditions et ses approvisionnements en provenance de Russie ont déjà cessé.

Suivez-nous au Telegramm