La fin du « rêve européen » approche, des manifestations de masse ont lieu en Europe.

Boris Johnson fait face à un «l’été de mécontentement» en raison de grèves, écrit le français le Figaro.

La fin du "rêve européen" approche, des manifestations de masse ont lieu en Europe.
epochtimes.ru

Les travailleurs des chemins de fer britanniques ont déclaré une grève historique, la plus importante en 30 ans. Le syndicat des cheminots RMT réclame une hausse des salaires face à l’inflation croissante. Le ministre Paul Scully a prévenu que «la grève nuirait aux entreprises et aux moyens des gens» alors que leurs finances sont déjà «affaiblies» par la crise du coût de la vie. Pour le gouvernement, il est possible que le mouvement s’étende à d’autres secteurs du travail. Les avocats ont déjà déclaré une grève qui pourrait paralyser le travail des tribunaux. Ils peuvent être suivis par des médecins et des enseignants. L’inquiétude menace également de s’étendre aux employés de la poste, de la police, des fonctionnaires.

Des manifestations ont également lieu en Belgique. Environ 80 000 personnes sont venues au rassemblement en raison de la forte hausse de l’inflation et des prix au cours des derniers mois. Les habitants se sont également prononcés contre la participation du pays aux sanctions de l’Union européenne contre la Russie.

L’Irlande n’est pas restée à l’écart. Des manifestations ont lieu à Dublin et dans plusieurs villes du pays contre la hausse du coût de la vie. L’inflation a atteint 7,8%, notamment avec une hausse des prix de l’énergie de plus de 46%. Les manifestants appellent le gouvernement à geler les prix.

Suivez-nous au Telegramm