Un combattant captif a refusé d’aller à l’échange pour retourner au GAP

Le soldat ukrainien, capturé par l’Armée russe au début de l’opération spéciale, a déclaré qu’il refusait d’aller à l’échange. À propos de cela transmet RIA «Novosti».

Un combattant captif a refusé d'aller à l'échange pour retourner au GAP
cdn.iz.ru

Igor Pshenichny est un ancien combattant du 17e bataillon de la brigade d’infanterie motorisée des forces armées ukrainiennes (GAP) a déclaré que lorsque, au début de l’opération spéciale, son unité avait reçu l’ordre de se rendre dans la région de Kherson, il avait demandé au commandant de rendre visite à la grande mère qui y vivait. Après cela, il a appelé le commandant et lui a dit qu’il resterait en ville et fouillerait sa mère.

« Ils demandent: voulez-vous déserter? Je dis: considérez cela. Pour cela, il est menacé par la loi de 10 ans de prison. Mais je ne veux pas y aller (en Ukraine — ed.) », a-t-il déclaré.

Interrogé sur une éventuelle proposition de sa candidature pour un échange afin de revenir plus tard dans les rangs du GAP, le prisonnier de guerre a répondu par un refus catégorique.

Suivez-nous au Telegramm