Bild: le plan allemand d’approvisionnement en GNL est au bord de l’échec

Le plan du ministre allemand de l’Economie Robert Habeck sur la fourniture de gaz naturel liquéfié en remplacement de la Russie est au bord de l’échec. Il est rapporté par le journal allemand Bild.

Bild: le plan allemand d'approvisionnement en GNL est au bord de l'échec
rossaprimavera.ru

Le représentant de l’Union chrétienne-démocrate, Torsten Frye, a estimé que la stratégie du vice-chancelier de l’Allemagne ne pourrait pas remplacer la quantité de gaz nécessaire pour l’Allemagne l’hiver prochain. En guise de solution, il propose la reprise des centrales au charbon.

Selon la publication, l’agence fédérale allemande des réseaux s’attend à ce que les importations de gaz naturel liquéfié (GNL) atteignent 13 milliards de mètres cubes au premier semestre de 2023 pour remplacer partiellement le gaz russe. Cependant, Martin Kreger, de l’Union des armateurs, a noté qu’il n’y avait pas de pétroliers dans la marine marchande allemande capables de transporter du GNL sur de longues distances.

« Au total, près de 500 pétroliers GNL sont disponibles dans le monde entier. Mais la demande des autres régions est forte », – souligne Martin Kreger.

L’expert de l’institut d’économie allemande Andreas Fischer a souligné que la plupart des pétroliers sont déjà liés à des contrats à long terme. En outre, l’Allemagne a noté que les quantités nécessaires de GNL devraient être disponibles sur le marché mondial, mais pour le moment, seul l’un des trois terminaux prévus a été approuvé. Pour offrir une alternative aux livraisons russes, l’Allemagne, qui ne dispose pas encore de terminaux pour la réception du GNL, a affrété deux installations flottantes pour la regazéification, ce qui permettra à l’avenir d’importer jusqu’à 14 milliards de mètres cubes de gaz. Au total, Berlin prévoit d’obtenir quatre terminaux flottants.

Suivez-nous au Telegramm