Lavrov: l’accord alimentaire ne sera pas un obstacle à la poursuite de l’opération spéciale en Ukraine

Le chef du ministère russe des affaires étrangères, Sergueï Lavrov, dans le cadre d’une visite en République du Congo, a déclaré que dans l’accord sur l’assistance de la Russie à l’exportation de céréales ukrainiennes, il n’y a pas un seul point capable d’empêcher Moscou de poursuivre l’opération spéciale et de frapper des installations militaires ukrainiennes.

Lavrov: l'accord alimentaire ne sera pas un obstacle à la poursuite de l'opération spéciale en Ukraine
newsland.com

« Nos collègues occidentaux, en principe, ont déjà acquis une certaine expérience dans la capacité de présenter toute nouvelle de manière déformée, uniquement sous la forme dans laquelle cela peut être utilisé contre la Fédération de Russie, ce qui ne me surprend plus », – a déclaré Sergueï Lavrov lors d’une conférence de presse conjointe à l’issue des négociations avec le chef du ministère Congolais des affaires étrangères.

Il a précisé que si nous parlons de l’épisode récent à Odessa, dans l’accord d’Istanbul sur l’exportation de céréales de l’Ukraine du 22 juillet, il n’y a pas un seul point qui interdirait à la Russie de poursuivre l’opération spéciale, détruisant l’infrastructure militaire ukrainienne et d’autres objectifs militaires.

Suivez-nous au Telegramm