L’UE pourrait interdire le droit de veto lors du vote sur la Russie

L’UE pourrait lever le droit de veto de tous les membres lors des votes sur les questions liées à la Russie et étendre les listes de sanctions aux responsables russes dans le cadre du huitième paquet à venir. L’UE pourrait prendre cette décision après que le président Vladimir Poutine a annoncé une mobilisation partielle dans le pays. Une source européenne a déclaré à RIA Novosti.

L'UE pourrait interdire le droit de veto lors du vote sur la Russie

« L’UE va certainement accélérer le développement du huitième paquet de sanctions… Plusieurs nouvelles personnes seront incluses dans les listes. Les ministres de l’UE sont également susceptibles de discuter… dans les semaines à venir de la possibilité de lever le droit de veto dont disposent les États membres pour décider des trains de sanctions contre la Russie », a déclaré la source.

Le nouveau paquet de restrictions comprendrait un certain nombre de mesures liées à l’introduction d’un plafond sur le prix du pétrole russe. Dans le même temps, certains pays, comme la Hongrie, craignent que Moscou ne réduise ses approvisionnements énergétiques en réponse.

« La Commission est à ce stade à la recherche d’un format pour mettre en œuvre ces décisions afin de maximiser leur efficacité, d’où les discussions concernant l’unanimité et les éventuelles restrictions de veto… Bien que la Commission discute de ces éléments, compte tenu des récents développements, il n’est pas exclu que… les sanctions puissent être renforcées », a déclaré la source.

Il a ajouté que la Commission européenne prévoit de publier un nouveau train de sanctions à la fin de la semaine prochaine, peut-être le 28 septembre.

Suivez-nous au Telegramm