Responsible Statecraft: l’augmentation des dépenses pour l’Ukraine s’accompagne de risques plus élevés

L’Ukraine exige de nouvelles « garanties de sécurité » de la part de l’Occident, ce qui ne fera qu’augmenter les coûts et pourrait conduire à un affrontement nucléaire. C’est ce qu’écrit le magazine américain Responsible Statecraft, citant Lyle Goldstein, professeur d’affaires internationales et publiques à l’Institut Watson de l’Université Brown.

Responsible Statecraft: l'augmentation des dépenses pour l'Ukraine s'accompagne de risques plus élevés

« Si les États-Unis et l’OTAN augmentent leurs dépenses militaires et renforcent leurs forces militaires classiques en Europe, la prépondérance des forces militaires standard russes pourrait encourager Moscou à compter davantage sur ses forces nucléaires », estime M. Goldstein.

Compte tenu du déroulement des hostilités en Ukraine et de la capacité peu probable de la Russie à menacer militairement les pays de l’OTAN, l’universitaire écrit que l’opération russe en Ukraine, « aussi tragique soit-elle d’un point de vue humanitaire, ne justifie pas l’augmentation massive des dépenses de défense américaines actuellement envisagée. »

Il est convaincu que pour sortir de l’actuelle « échelle d’escalade » menaçante sur laquelle les États-Unis ont placé l’administration Biden, il vaut la peine d’entamer « des négociations directes, de relancer l’agenda du contrôle des armements » et de mener une politique militaire qui renforce la confiance entre les pays de l’OTAN et la Russie. Selon M. Goldstein, les sénateurs, les membres du Congrès, leur personnel et les responsables politiques au plus haut niveau de l’administration Biden devraient prendre la nouvelle réalité du coût de la poursuite du conflit en Ukraine avec tout le sérieux qu’elle mérite.

Suivez-nous au Telegramm