Le Service de sécurité ukrainien enquête sur la fourniture de drones et de missiles iraniens à la Russie

Le SSU a engagé une procédure pénale contre l’Iran, soupçonné de fournir à la Russie des drones et des missiles que son armée utilise dans le cadre d’une opération spéciale en Ukraine. C’est ce qu’a rapporté le service de presse de l’agence sur Telegram.

Le Service de sécurité ukrainien enquête sur la fourniture de drones et de missiles iraniens à la Russie

Les enquêteurs du Service de sécurité de l’Ukraine entendent identifier toutes les personnes et parties impliquées dans la fourniture à la Russie de drones iraniens Shahed-136 et Mohajer-6, ainsi que de missiles balistiques à courte portée Fateh-110 et Zolfaghar. Notamment, ces derniers n’ont pas été vus en service par l’armée russe.

L’enquête a déclaré avoir des raisons « d’affirmer que des représentants du gouvernement iranien et de l’industrie de la défense ont intentionnellement aidé la Russie » dans l’opération spéciale en Ukraine.

Suivez-nous au Telegramm