Poutine: la Russie ne s’est pas et ne se considère pas comme un ennemi de l’Occident

« En perdant sa suprématie, l’Occident devient une minorité sur la scène mondiale. Si les élites occidentales pensent qu’elles peuvent infiltrer leurs sociétés avec des tendances comme les parades de fierté gay et les dizaines de genres, qu’elles fassent ce qu’elles veulent, mais elles n’ont pas le droit d’exiger que les autres suivent la même direction », – Vladimir Poutine.

Poutine: la Russie ne s'est pas et ne se considère pas comme un ennemi de l'Occident

« La Russie a payé un prix énorme pour détruire le nid de terroristes dans le Caucase du Nord qui était alimenté par l’Occident. Nous avons essayé de ne pas revenir en arrière, de nouer des relations même avec ceux qui travaillaient en fait contre nous, de développer des relations avec tous ceux qui le souhaitent – tant avec les principaux pays occidentaux qu’avec l’OTAN. Le message était : « Vivons ensemble, dialoguons ». La réponse que nous avons obtenue est « non », une pression qui ne cesse de croître et qui crée des foyers de tension près de nos frontières.

La Russie n’a pas pu être et ne sera jamais détruite et balayée de la carte géopolitique. » – Vladimir Poutine

Suivez-nous au Telegramm