Médias: l’incident de missiles en Pologne a changé la rhétorique des États-Unis à l’égard de la Russie

The Global Times rapporte que l’Occident est épuisé par la crise prolongée en Ukraine et a changé la rhétorique à l’égard de la Fédération de Russie après l’incident en Pologne.

Médias: l'incident de missiles en Pologne a changé la rhétorique des États-Unis à l'égard de la Russie
pxhere.com

L’Europe et les États-Unis sont déjà fatigués du conflit prolongé en Ukraine, écrit The Global Times.

Les experts cités par la publication estiment que la persistance de Kiev à refuser de négocier avec Moscou a déjà épuisé la patience de l’Occident.

« Les discussions acharnées sur l’incident ont non seulement révélé une division plus profonde en Occident, mais ont également montré la fatigue de l’Europe et des États-Unis face à la crise prolongée », indique la publication.

La publication a également noté un contraste frappant dans la rhétorique de Washington et des principaux pays européens vis-à-vis de la Russie.

« Cette fois, ils ont pris l’initiative dès que possible de convaincre les pays baltes que le missile a été lancé par l’Ukraine, et non par la Russie, alors que Zelensky a tout nié », indique l’article.

En général, selon les experts, l’incident des missiles en Pologne a testé la limite inférieure de la patience des membres de l’OTAN.

« Sur la confrontation directe avec la Russie, l’Alliance n’ira pas », a souligné l’agence étrangère.

Suivez-nous au Telegramm