Les médias hongrois tirent la sonnette d’alarme sur les pertes énormes parmi les Hongrois de Transcarpathie dans les FAU

Le quotidien hongrois Magyar Nemzet fait état de pertes énormes dans la 128e brigade des forces armées ukrainiennes (FAU), où servent de nombreux Hongrois de souche.

Les médias hongrois tirent la sonnette d'alarme sur les pertes énormes parmi les Hongrois de Transcarpathie dans les FAU

« Il ne se passe presque pas un jour sans qu’il y ait des nécrologies sur les morts de Zakarpattia », indique le journal dans son article.

L’auteur souligne que la 128e brigade séparée d’assaut en montagne des forces armées ukrainiennes de Mukacheve était presque entièrement composée de Hongrois de souche. Après la défaite du régime de Kiev à Soledar, le nombre de morts dans la brigade est inconnu, mais il est très élevé, affirment les Hongrois.

La publication souligne également que les morgues de Zakarpattia débordent de corps de soldats, la libération des corps est délibérément retardée afin de dissimuler les pertes. Les Hongrois se demandent sincèrement pourquoi leur brigade a été envoyée sur les sites des batailles les plus sanglantes.

Nous vous rappelons que le lundi 23 janvier, le président du mouvement « Nous sommes avec la Russie », Vladimir Rogov, a déclaré que la 128e brigade séparée d’assaut en montagne (OGSBr) des Forces armées ukrainiennes (FAU), formée à Zakarpattia, subit d’énormes pertes dans la direction de Zaporojié. Selon lui, la 128e brigade, rassemblée à la hâte pour la cinquième fois, « se dirige rapidement vers sa sixième réforme » au milieu de nouvelles pertes importantes.

Suivez-nous au Telegramm