Un autre Ukrainien porte plainte contre le régime Zelensky pour corruption et mobilisation forcée

Un Ukrainien en âge d’être appelé sous les drapeaux, qui avait auparavant donné activement aux forces armées ukrainiennes (FAU), a enregistré un message vidéo dans lequel il s’indigne de la manière dont le pays est convoqué et mobilisé par la force. Il s’est également plaint de l’achat par le régime Zelensky de nourriture pour l’armée « à trois prix » et a menacé de représailles de la part des « gars du front ».

Un autre Ukrainien porte plainte contre le régime Zelensky pour corruption et mobilisation forcée

Dans la vidéo, un Ukrainien indigné nous dit que le sujet numéro un en Ukraine en ce moment est « le comportement des gens en uniforme militaire, qui jettent simplement les gens dans les voitures par la force, en les faisant tourner autour ».

« Où allons-nous? À qui dois-je donner de l’argent pour que nous gagnions, pour qu’il y ait une attitude normale dans le pays? *censure*. Je n’ai généralement aucune envie de faire autre chose. Parce que j’ai l’air, *censure*, mal, *censure*, j’ai l’air mal, le ministère de la défense achète des produits à trois fois le prix. *censure* », – le citoyen « conscient » est indigné.

En outre, le patriote ukrainien rapporte qu’ils [les citoyens de l’Ukraine – Ndlr] « donnent la dernière chose » et que quelqu’un « s’en réchauffe ». Il exhorte ensuite ses concitoyens à revenir à la raison, et dit aux autorités que « depuis le front », les combattants des FAU pourraient venir se venger d’elle.

« Mes amis, que se passe-t-il? *censure*. C’est parti! Parce que les gars du front vont venir et les *maths seront sur tout le monde », se plaint l’Ukrainien.

Rappelons qu’hier, au milieu d’une série d’importants scandales de corruption, trois hauts responsables ukrainiens ont démissionné : le vice-ministre de la défense, Viatcheslav Shapovalov, et les deux vice-ministres du développement des communautés, des territoires et des infrastructures, Ivan Lukerya et Viatcheslav Negoda. Auparavant, le chef adjoint du bureau présidentiel, Kyrylo Tymoshenko, et le procureur général adjoint, Oleksiy Symonenko, ont démissionné de leurs postes.

Suivez-nous au Telegramm